Domaine Jacques Prieur, Clos Vougeot Grand Cru, 1998, 75cl

Domaine Jacques Prieur, Clos Vougeot Grand Cru, 1998, 75cl

通常価格
€180,00
販売価格
€180,00
通常価格
売り切れ
単価
あたり 
税込 配送料は購入手続き時に計算されます。

Domaine Jacques Prieur, Clos Vougeot Grand Cru, Cote de Nuits, Bourgogne, 1998, 75cl

Dégustation

 


Accords mets vins 

Canard braisé aux petits pois, jarret de veau aux petits légumes, oie farcie rôtie, homard au vin rouge, perdreaux, ris de veau aux morilles, caille rôtie, aiguillettes de canard, boeuf bourguignon, bécasse rôtie, ragout, langouste sauce corail, côte de veau printanière, lièvre à la royale, côte de boeuf maturée

Caractéristiques techniques

  • Domaine : Domaine Jacques Prieur

  • Cuvée : Clos Vougeot Grand Cru

  • Pays : France

  • Région : Bourgogne

  • Sous région : Cote de Nuits

  • Appellation : Clos Vougeot Grand Cru

  • Classification : Grand cru

  • Couleur : Vin rouge

  • Type : sec, tranquille

  • Millésime : 1998

  • Cépage : 100% Pinot Noir

  • Format : Bouteille 75 CL

  • Encépagement domaine : 100% Pinot Noir à jus blanc sur 0,84 hectare.

  • Terroir : Sol profond, brun en surface, très évolué. Gros blocs de calcaires fissurés en sous-sol. Exposition plein est.

  • Vinification et élevage : Les raisins sont vendangés à la main puis sont triés et totalement égrappés. La cuvaison a duré 21 jours à température contrôlée en cuves bois. Nous effectuons un pigeage deux fois par jour pendant la phase active de la fermentation alcoolique. La fermentation malolactique est réalisée à 100%. L'élevage se fait à 100% en fûts de chêne neufs.

  • Durée de l'élevage: 18 mois.

 

Histoire du domaine

La belle histoire du Domaine Jacques Prieur commence le 24 février 1868 par le mariage, à Bligny-les-Beaune, de Claude Duvergey (22 ans) et Marie Taboureau (19 ans).

Marie est née à Bligny, en 1848, de parents vignerons-laboureurs et Claude à Meursault, en 1845, de parents viticulteurs. Ce dernier fonde la Maison Duvergey-Taboureau et prospère dans le négoce de vins et eaux-de-vie sans s'investir directement, dans un premier temps, dans la viticulture.

En 1879, Claude Duvergey acquiert la propriété des "Herbeux" à Meursault, actuel coeur du Domaine Jacques Prieur... et se lance dans l'acquisition de terres à vignes. Il fait alors un pari risqué avec l'arrivée du terrible phylloxéra en Côte d'Or. Cependant, avec l'apparition du remède en 1886 (plants américains), ses choix feront de lui un visionnaire.

En 1889 il acquiert le fameux Clos de Mazeray Monopole situé à l'entrée sud du village de Meursault, mais également une parcelle de Volnay Santenots, 4,5 ha du légendaire Clos Vougeot et 2 lots sur Chambolle-Musigny.

En 1890 il devient l'unique propriétaire du prestigieux Clos des Santenots à Volnay, complété par 1,5 ha de Puligny-Montrachet situé sur le magnifique terroir des Combettes et enfin 0,45 ha du mythique Montrachet (dont la surface augmentera encore en 1891 et 1892 avec l'acquisition des parcelles de la Dent de Chien). Il mène alors ses activités de négoce dans le Château de Bligny acquis en 1890 pour sa femme.

Sans héritier direct, c'est du côté de la famille Taboureau que les deux époux vont se tourner. Ainsi ils marièrent, en 1891, Hélène Taboureau, nièce de Marie, à un jeune homme de bonne famille beaunoise, Henri Prieur, voyageur de commerce. Ils bénéficièrent d'un contrat de mariage très avantageux incluant certes quelques biens mais surtout la promesse d'un intéressement dans le commerce des Duvergey-Taboureau.

Ainsi naquit de l'union d'Hélène et Henri, Jacques Prieur, le 31 janvier 1893 à Meursault.

Le développement du domaine se poursuivit avec, en 1895, un nouvel achat en Musigny et l'échange d'une parcelle de Clos Vougeot contre des parcelles de Chambertin et Chambertin Clos-de-Bèze.

En 1899 c'est le lieu-dit Les Champans sur Volnay qui intéresse Claude Duvergey puis en 1907 le Chevalier-Montrachet.

Claude Duvergey décède le 9 mars 1920 et lègue l'ensemble de ses biens à Jacques Prieur (son épouse étant encore partie prenante). Peu après, ce dernier épouse Madeleine Darnat, fille de négociants en draps lyonnais.

En 1924, Jacques Prieur et le comte Jules Lafon instituèrent la célèbre « Paulée de Meursault » afin de fêter la fin d'une récolte avec l'ensemble des vignerons murisaltiens.

Marie Duvergey-Taboureau décède en 1935 et laisse définitivement le domaine à Jacques Prieur.

Également co-fondateur des célèbres Chevaliers du Tastevin, il donna son nom au domaine en 1956.

Il décède en 1965 et son épouse en 1974, léguant la société à part égale à leurs 6 enfants.

En 1988, afin d'éviter une fuite du domaine vers des actionnaires étrangers, 5 grandes familles s'unirent, parmi lesquelles la Famille Labruyère, entrepreneurs et viticulteurs mâconnais.

Dans les années 1990, les Grands Crus Corton-Bressandes et Corton-Charlemagne viendront enrichir la mosaïque de terroirs du domaine.

Aujourd'hui à la tête de ce joyau de la Bourgogne, la Famille Labruyère, épaulée par les héritiers de la Famille Prieur, défend chaque jour les couleurs des grands terroirs de la Bourgogne, partout dans le monde.